Cinémarseille

Un certain regard sur la ville

chouf affiche

Chouf, une tragédie marseillaise

Chouf, le dernier film de Karim Dridi tourné dans les quartiers Nord de Marseille, est sorti en salles la semaine dernière. Enfin en salles, c’est un bien grand mot… Dans la cité phocéenne, le long-métrage n’est projeté qu’au Pathé Madeleine. 

A Marseille, le long-métrage sur les quartiers Nord de la ville n’est en fait diffusé que dans un seul cinéma – et un Pathé, qui plus est. Alors, que s’est-il passé? Certains cinémas ont assumé clairement ce refus : hors de question de voir des hordes de jeunes des banlieues envahir leurs salles. Résultat : une seule salle de diffusion, et environ 80% de chance en moins de découvrir une autre facette de Marseille. Une facette que Jean-Claude Gaudin, le maire de la ville, ne souhaite pas non plus connaître. Il a récemment déclaré que ce film n’était que “du Marseille bashing”. Et la série de Netflix, on en parle?

A lire : Jean-Claude Gaudin et Karim Dridi se répondent

Pourtant, le film mérite d’être vu. Les quartiers Nord, c’est chez eux, et personne ne pourra les faire partir. Chouf – regarde, en arabe. Comme un ordre lancé au spectateur. Chouf, c’est aussi le nom des guetteurs dans les réseaux de drogue. Les premières victimes des règlements de compte… Pas les dernières, comme dans l’histoire de Sofiane. Le film, c’est sa descente aux enfers, son enrôlement dans le trafic de drogues des quartiers Nord de Marseille. Caméra à l’épaule, parler marseillais et gitan, action, tension permanente… L’immersion est totale, et le spectateur en sort essoufflé. Un film nerveux, noir, proche du documentaire. Karim Dridi sort des médias ces familles, leur violence et leur douleur, pour leur rendre toute leur humanité. Car comment quitter cette spirale, quand elle fait partie de nous ? Chouf est bel et bien une tragédie marseillaise.

Pour aller plus loin : Le Marseille de « Chouf » vu par le journaliste Philippe Pujol, prix Albert-Londres 2014

A découvrir cette semaine au Pathé Madeleine, au Pathé Plan-de-Campagne et à Aix-en-Provence. 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+
coup de gueuleMarseilleSalle de projection

Léa Soula Léa Soula • 12 octobre 2016


Previous Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *