Cinémarseille

Un certain regard sur la ville

J4

Jeunes regards croisés sur le Panier

Et le Panier dans tout ça ? Cette question, l’association Tabasco Vidéo tente d’y apporter une réponse au travers d’une série de web-documentaires. Pour la sortie du premier volet, une avant-première a été organisée hier soir à la Villa Méditerranée.

503358334_640

« C’est un projet sur lequel nous travaillons depuis près d’un an », déclare Élodie, membre de l’association. « Pourquoi est-il en trois volumes ? Parce qu’on a voulu connaitre les points de vue des différentes populations qui habitent le Panier. Comment les changements autour de leur quartier ont affecté leur vie quotidienne ? »

Le quartier du Panier est en effet entouré par le projet Euroméditerannée. Outre l’afflux continu de touristes, l’association se pose la question de la gentrification et du côté carte postale du quartier.

Le premier épisode est centré sur le regard de collégiens du quartier, le second (en projet) sur celui des primo-arrivants et le troisième (en projet également) sur celui des habitants du Panier.

 

Le J4, le Panier et Nous : regard de collégiens marseillais sur un quartier en mutation.

 

Le premier épisode propose le point de vue d’élèves du collège Vieux-Port. Pour l’occasion, une dizaine de collégiens a participé au tournage avec l’association Tabasco Vidéo. Pendant un an, celle-ci est intervenue au collège pour des ateliers vidéo et des sorties autour du quartier du Panier. Entre tournage, interviews et découvertes, c’est un regard personnel sur leur quartier que les jeunes nous font découvrir au fil du web-documentaire.

Hier soir, dans l’amphithéâtre de la Villa Méditerranée, ils ont échangé avec leur public sur leur travail d’une année. Malgré leur âge, ils ont connu le J4 avant sa métamorphose. Au fil du web-documentaire, l’un va aimer les rénovations du quartier tandis qu’un autre va pointer du doigt le manque d’aire de jeu. Beaucoup de questions aussi. « Comment le J4 s’est construit ? », « Pourquoi ne peut-on pas se baigner autour du Mucem ? », « Il y avait quoi avant ? »…

 

ViMed

Le casting au complet pour la présentation du web-doc. (Photo Florent Paci)

Le web-documentaire se répartit en quatre sections : l’histoire du quartier, les pratiques sur l’esplanade (du J4), la culture et le tourisme et l’évolution du Panier. Autant de jeunes regards différents sur la métamorphose d’un des plus vieux quartiers de Marseille.

Tous sont fiers de leur travail et de ce qu’il leur a apporté. « On a appris à manier une caméra et un micro », indique Roston, un petit garçon en chemise à carreaux. « On a aussi appris beaucoup de chose sur la vie des Marseillais, comment les gens voyaient la ville et le J4. »

Dans l’amphithéâtre de la Villa Méditerranée, les spectateurs ont applaudi les jeunes documentaristes un peu impressionnés. L’Association Tabasco a été aussi saluée pour avoir fait des émules parmi eux. « Ca m’a donné envie de faire du cinéma, de devenir architecte… » pouvait-on entendre hier soir.

 

La série de documentaire est à découvrir sur le site du projet.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+
apprentisAvant premièrecinémacinéphilesCollègeCollège Vieux PortculturefilmJ4MarseillePanierpédagogiequartierréalisationRencontreTabasco VidéotournageVilla méditerranée

Florent Paci Florent Paci • 1 février 2015


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *